Naruto

Viens dans le monde de Naruto! Choisis ton village et deviens le meilleur ninja qui soit!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la recherche de l'étoile de Jade.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sarashi Uzumaki
Hokage de Konoha
Hokage de Konoha
avatar

Messages : 270
Inscrit le : 14/08/2010
Age : 22

{ Feuille de personnage }
Age: 17 ans
Équipe: Toutes et Aucune en même temps
Liens entre personnages:

MessageSujet: A la recherche de l'étoile de Jade.   Ven 31 Déc - 18:49

Enfin venait ce jour.Les petites "congés" du Hokage arrivaient à grands pas alors que l'on était dans la nuit du dernier jour de cette année assez tourmentée.Sarashi,le jeune homme tirait son inspiration pour les 3/4 de ses idées de bases/départ toutes faites d'une amie "d'adolescence" (il était plutôt certes adulte intérieurement même si toujours "dynamique" et jeune à l'apparence).Cette amie qu'il avait perdu de vue en partant faire un tour du monde en solitaire,pour découvrir d'autres cultures que celles de son village natal,Konoha Gakure,mais aussi pour en apprendre davantage sur le mode de vie et les relations entre les pays,enfin en bref un voyage d'exploration pour étendre la culture générale et aussi (ce qui n'était pas du tout un but en réalité) se faire des connaissances aux quatre coins de la planète.Bon,ne nous attardons pas sur les détails du contexte de cette situation de "prospérité" plutôt méritée par le travail "acharné" (pas trop non plus) du Kage du village caché de la feuille...Il s'était déjà fixer depuis être rentré à Konoha de rechercher son amie,la source de toute cette inspiration que ce soit pour les affaires du villages ou pour les choses artistiques (car quelque part le jeune homme était un artiste,"multi-instrumentaliste" avec un faible léger pour la guitare,électrique en particulier...).Cette fille venait du village de Suna,elle avait l'air tout à fait banale,des cheveux bruns voir chatins assez clairs et démesurément longs finissant sur des genre de bouclettes "géantes" la plupart du temps (d'après les vieux souvenirs de Sarashi,ça faisait quand même plus de 2 ans qu'il ne l'avait pas vu et qu'il était passer à autre chose...) puis une taille plutôt moyenne (à l'époque elle faisait 1m58 alors maintenant elle devrait faire approximativement 1m65-70),un visage doux ni trop bronzé/doré ni trop blanc/pâle,une peau douce comme celle d'un bébé (peut être dut à une technique mais ça personne ne le savait,en tout cas elle n'était pas med-nin) et puis là,cette apparence banale fut cassée,elle avait l'œil gauche vert et l'œil droit rouge plutôt fushia.Ceci était dut à son pouvoir héréditaire,du célèbre clan Suzukaze de Suna Gakure No Sato,le Tsoushigan,l'art de lire dans les pensées (en quelques sortes un genre de télépathie,seulement les utilisateurs de niveau supérieur peuvent envoyer des messages par télépathie à n'importe qui en ayant seulement connaissance de son onde psychique,enfin cela relève d'un pouvoir à un secret très complexe,parfaitement crypté et loin d'être la cible de chercheurs de tous les pouvoirs comme Orochimaru qui dépenserait trop de temps et ne trouverait pas ce secret là...Par contre l'inconvénient est que les utilisateurs de ce dojutsu ne peuvent pas lire dans les pensées entre eux et qu'il faut voir le visage de la personne ciblée pour parvenir à lire dans ses pensées,autrement ils ne sentent que des ondes négatives ou positives...).Un pouvoir plutôt redoutable puisqu'il permettait à la jeune fille de visualiser comme dans un livre les objectifs d'un adversaire en situation de combat,même si elle reste en utilisant cette technique pas à l'abri d'attaques éventuelles et rapides qui pourraient la mettre en déroute.Enfin pour ce qu'il s'agit de ses vêtements elle porte très fréquemment une longue robe verte avec un peu de blanc au haut de celle ci et quelques décorations noires dont un noeu vers le cou et enfin un genre de serre-tête blanc sur la tête.Enfin venons en à son caractère,malgré son apparence douce et très bien bien soignée elle est assez impulsive la plupart du temps (surement pour se faire remarquer et reconnaitre car ça n'arrive presque que quand il y a plus d'une personne avec elle.Seul à seul elle possède étrangement une très grande sensibilité à l'opposé de son habituel ainsi que sa douceur reprend le dessus sur son impulsivité...) et réagit souvent au quart de tour,elle s'avère donc très active,elle est aussi très chatouilleuse/susceptible dans son état d'activité élevée.Elle à néanmoins ses raisons de faire cela,en réalité sa sensibilité est telle qu'elle tient énormément à la vie de ses rares et fidèles amis mais pas au point d'y laisser la sienne (elle est donc légèrement égoïste et un peu orgueilleuse...),enfin elle est tout de même une personne de confiance,sur qui on peut compter,elle à sa part de générosité car il lui arrive parfois (environ 40% du temps) quand elle aide quelqu'un elle ne lui demande rien en retour,ça lui à pourtant causer tord quand elle était dans des situations plutôt tendues.Elle à un prénom,telle une lame très célèbre,Katana...Il s'agit de Katana Suzukaze,une Juunin de Suna Gakure au redoutable Tsoushigan...Cela faisait plus de deux années et quelques mois que la jeune femme et le jeune homme ne s'étaient plus vus,ces souvenirs étaient donc lointains,Sarashi pensait que Katana aurait du moins aussi changée que lui (comportement,physqiue etc...).Ils avaient le même âge à quelques mois prêts.Quelque chose de trop grand les avaient séparés,l'objectif de Sarashi de persévérer pour devenir le ninja qui serait à la base de la révolution du monde ninja,voulant être digne de devenir le shinobi maitre des éléments...Malgré son voyage jusqu'au bout du monde les quelques semaines qui suivirent leur éloignement ils se contactaient toujours par lettre envoyés par oiseaux messagers (aigle pour Sarashi et colombe par Katana) jusqu'à finalement à cause de l'intérêt grandissant du Hokage de faire valoir son titre de naissance...

Bref,avec ces quelques jours de libre il pouvait enfin aller la chercher à travers le pays du Vent et même le monde entier.Pour cela il lui restait encore ses souvenirs d'elle dans sa mémoire puis aussi ce collier d'argent avec une pierre de jade au centre (
Image ici) que lui avait offert le jeune homme et qu'elle avait portée le long de leur rencontre à Konoha (la première rencontre),il l'avait garder car elle lui avait rendue avant de rentrer à Suna quelques semaines après...C'était le seul objet matériel qu'il restait d'elle.A aucun prix il ne le vendrait ou ne le donnerait à quiconque d'autre qu'elle (il avait eu connaissance du prix et dut pour le gagner accomplir de lourds travaux de ninjas ce qui résultat de quelques blessures aujourd'hui invisibles et inexistantes).Enfin bon,l'avant dernier jour de cette année là il se prépara durant la nuit,se vêtu d'une longue toge noire comme la face caché de la Lune puis prit d'autres vêtements et quelques vivres dans son sac-à-dos et se mit en route quelques temps plus tard...Au lieu de se déplacer à vitesse supraluminique il partit d'abord à très grande vitesse pour s'éloigner le plus rapidement possible de Konoha et de la zone urbaine du pays du Feu puis courut à une allure plutôt faible le reste du temps.Il n'arriva qu'à l'aube vers presque 7 heures du matin aux frontières entre le pays du Vent et celui du Feu,après 4 heures de route.Le Hokage fit une courte pause d'une heure environ en ayant avancer de quelques kilomètres dans le grand désert pour se retrouver à l'écart de la civilisation,se reposer puis méditer un peu.Un peu après avoir reprit la marche au travers de ce désert qui déjà juste à 9 heures du matin voyait son sable dorer et se réchauffer à très grande vitesse,passant surement de -10°c à 38°c en si peu de temps Sarashi rencontra un vieux marchand ambulant du désert en travers de son chemin.La première occasion pour lui de demander à la fois le chemin et si il connaitrait à qui appartenait le collier qu'il gardait dans une de ses poches intérieures de sa toge,ce qu'il fit mais malheureusement le vieil homme fatigué de voguer ne savait pas à qui ce bijou appartenait.Le jeune homme le remercia puis reprit la route en accélérant légèrement plus pour rattraper son temps perdu avec le marchand.Pendant environ 3 heures de marche forcée il parcourut environ 60 km.Il était à présent midi passé,le soleil était à son zénith et la chaleur était accablante,il devait faire près de 50°c là où se trouvait le Kage de Konoha Gakure...Il s'arrêta en voyant un écriteau indiquant 3 directions différentes,il était en bois très sec et recouvert de sable.Sarashi se dirigea vers celui ci puis essaya d'enlever les traces de sables sur la gravure des directions mais ne vit que peu sauf sur l'une d'entre elle ou était marqué: "Sun" dans une écriture des nomades du déserts très locale,heureusement que Sarashi connaissait les bases de cette langues (qu'il maitrisait plutôt bien pour un débutant),il en conclut que c'était Suna qui était écrit sur cet écriteau.Il se mit donc en route en quatrième vitesse pour gagner d'avantage de temps et ne pas prendre de retard.Cette fois ci pour reprendre un peu de la volonté sous ce soleil et ce sable brûlants il accéléra d'un coup pour passer de sa vitesse réduite de 10 km/h à près de dix fois le mur du son c'est-à-dire plus de 20 000 km/h en faisant environ dans les 5 km/s seulement.En un quart d'heure de course super rapide il s'arrêta net car il fut stoppé par un tremblement étrange sous ses pieds.Il prit de bons appuis puis vit surgir du sable une énorme créature de roche faisant plus de trente mètres de hauteur sur au moins 10 mètres de largeur.On aurait dit une forteresse de sable vivante.Un peu dans la surprise et ne voulant perdre à aucun prix d'avantage de ce temps précieux qu'il lui restait (certes une semaine de "congés" mais c'était très court et ça passait plutôt vite dans des moments comme ça) et fit une série de signe pour exécuter une technique Saton qui bloqua les jambes du colosse de roche puis une technique Doton pour faire exploser de l'intérieur en fragmentation la créature.Mais ces techniques là étaient des jutsus plutôt de bas niveau et le monstre repris forme de lui même mais en ayant gagner du volume,de la taille et donc surement du poids.Sarashi avait vraiment l'air d'une fourmis face à ce mastodonte du désert.Néanmoins,les apparences sont souvent trompeuses,et du fait de son titre de Hokage qui n'avait pas été gagné pour rien il créa une aura protectrice d'éléments qui tournoyait à une vitesse infernale autour de lui,créant un véritable typhon autour et faisant aller de ça et là le sable.Cette petite distraction lui profita puisqu'il fit rejoindre ses éléments en un point dans la paume de sa main droite pour créer l'orbe tourbillonnante des éléments et transpercer l'immense créature faisant un trou énorme de plus de 20 mètres tranchant en deux le corps de celle ci qui tomba et créa une secousse se sentant à plusieurs kilomètres à la ronde.L'obstacle passé,le Kage le recouvrit entièrement d'une très grande couche de sable (plusieurs dizaines de tonnes) avec une technique puis finalement créa une nouvelle dune sous laquelle était ensevelie la créature "animée" (par la magie surement) et morte...

Le jeune homme continua sa route et se retrouva enfin après avoir dut changer de direction (car apparemment il s'était trompé à cause du changement du désert qui à dut déplacer l'écriteau qu'il avait vu) à Suna Gakure No Sato,le village caché du Sable où régnait en maitre le très jeune Kazekage Sabaku No Gaara.Une fois entré au village durant les heures de pointe (14-15 heures,de l'après midi donc) volontairement pour être plus discret avec un léger air mystérieux puisqu'il était entièrement caché par sa longue capuche qui recouvrait (faisait de l'ombre à) tout le haut de son visage à partir du bas du nez.Le jeune homme se dirigea vers le centre ville pour manger un petit "casse-croûte" avant de se remettre à rechercher sa tendre amie en demandant tantôt à droite à gauche à chaque personne désignée (au hasard mais aussi "suspectes" de savoir certaines choses) en vain pendant plus d'une heure et demi.Toujours en allant de partout,les restaurants,les boutiques,les fast-foods,les bâtiments administratifs et même jusqu'à toquer à la porte des gens comme ferait un facteur.Finalement dans une assez grande avenue qui était plutôt poussiéreuse.D'un tour sur lui même jetant un coup d'oeil à tout son entourage (mais pour ne pas se faire remarquer à vitesse dépassant celle de la possible vision soit personne ne s'en était rendu compte) il remarqua que la foule avait l'air de s'être légèrement écartée sans le vouloir vraiment,pourtant il restait toujours du monde au centre de l'avenue.Sarashi vit de loin à très exactement 35 mètres une fille avec un air plutôt même très familier.Des cheveux excessivement longs (presque dans les pieds de la jeune fille),une robe qui ressemblait trait pour trait à celle qu'avait son amie perdue mais de couleur blanche avec des décorations noires.Sarashi tenta de fixer les yeux de la jeune fille,il vit malheureusement seulement le premier gauche alors qu'elle se tournait vers la gauche,il était vert assez clair à première vue.Il la vit regarder un étalage de fruits puis finalement se retourner hyper rapidement pour se coller au bras d'une autre personne,mettant son bras (droit donc) autour du sien et tirant légèrement la longue manche du bras (gauche bien entendu) de la personne avec son propre bras gauche,un air d'être attaché à cette personne.Sarashi leva légèrement les yeux et vit un grand homme aux cheveux noirs et aux yeux bleus foncés habillé comme un juunin de Suna de part sa veste renforcée très typée par rapport à celles des autre villages ninjas.Finalement le Hokage parvint à voir l'œil droit de la fille,celui ci était rouge allant plutôt vers le fushia.Finalement après l'analyse rapide du long de son corps le jeune homme se rendit bien compte que c'était la fille qu'il cherchait.Il était assez choqué de la trouver là en face de lui à quelques mètres.Au lieu de la jouer à la "Naruto" c'est-à-dire s'incruster à l'improviste d'un coup,créant ainsi un genre de choc parfois très fatal chez certaines personnes et dire: "Coucou toi ça fait longtemps ça va?!Tu viens on va manger un bol de nouilles!" ...Bref tout ce qu'il y a de plus lourd.Juste au moment où Sarashi s'apprêtait à dévoiler le reste du haut de son visage au grand jour il s'arrêta car par hasard la fille et ce qui devrait d'après l'analyse plutôt peu précise cette fois çi du Kage de Konoha être son petit ami ou une connaissance très proche.La première possibilité fut confirmée par le fait que la fille pointait du doigt un peu toutes les boutiques qu'il y avait comme pour demander de lui acheter telle chose...Finalement à environ 29-30 mètres d'eux Sarashi parvint à entendre légèrement ce que les deux personnes racontaient:

"-S'il te plait Riku achète moi ce lot de bijoux là!Il sont magnifiques en plus ils ne coûtent pas cher!

-Mais tu sais très bien que je ne peux pas dépenser mes économies pour ça!Tu as pensé à ma famille?

-J'sais très bien que tu me mens!Ta famille n'est même pas démunie!Tu vis dans le confort le plus grand!Tu veux juste te faire tes propres petits extras pour cette fin d'année pauvre égoiste!

-Mais je ne peux pas!Je t'ai dis que mes parents on des problèmes financiers en ce moment et que là où ils sont c'est vraiment la galère!Ces économies c'est fait exprès pour les lui envoyés!

-Ouais c'est ça!Toute façon tu me dis jamais rien à propos de tout ce qui est de l'argent!C'est bizarre hein?!Toute façon t'es pas gentil!Tu m'offres jamais ce que je veux quand on est au centre ville!

-Mais.Katana...*se fait couper brusquement par la voix et un petit coup de main (au sens propre du terme) au bras*

-Y'a pas de mais!Ne cherches pas d'alibi d'homme tu me les a tous fait!Tu m'aura pas une fois de plus avec ce genre de tour là!C'est décidé!Va t'en!!Va t'en j'te dis!!!Dégage!!!!!"

C'est au moment où la jeune kunoichi cria "Va t'en!!" qu'il y eu un déclic chez tout le monde autour des deux participants à l'altercation y compris Sarashi.Tout le monde se tourna et arrêta son action pour voir ce qu'il se passait.Visiblement ça n'était pas si fréquent que ça.Cette option fut réfutée à peine 2 secondes après le grand silence puisque tout le monde reprit une activité normale sauf le Hokage qui restait cloitré au milieu de la foule,examinant les deux personnes en face de lui.Finalement Il vit Katana partir de son côté sortant le plus rapidement qu'elle pouvait du centre ville tout en sanglotant alors que l'homme aux cheveux noirs et aux yeux bleus resta fixe sans rien faire pendant une poignée de secondes,il partit ensuite apparemment se faire plaisir et faire comme si rien ne venait de se passer.Témoin de la dispute Sarashi disparut en un seul battement de cils de ce qui devait être le "petit copain" de la jeune Katana Suzukaze.Il réapparut du haut d'un bâtiment dominant sur un genre de grand lac d'eau fraiche qui s'était formé naturellement avec une grande aide des gens de Suna.La jeune femme se dirigeait vers cette sorte d'oasis géante puis se mit au bord d'un pont à pilotis,une fois au bord de celui ci (donc haut dessus de l'eau) elle s'assit puis mit ses deux mains sur son visage avant de continuer à pleurer sans arrêt,les pleurs étaient plutôt calmes car il ne s'entendaient qu'à dix mètres autour,et il n'y avait personne tout aux alentours.A part Sarashi qui fixait de haut la triste scène.Il attendit une poignée une seconde en pensant:

*Bon elle est assez restée dans son chagrin comme ça...J'attendais ça depuis tellement longtemps...Enfin je vais pouvoir...Bon assez réfléchit j'y vais.Je sens que ça sera dur de te consoler...Katana...*


Le Hokage sauta de l'immeuble pour tomber au ralentit et retomber doucement sur les pieds sans faire aucun bruit.Il s'approcha lentement d'elle et du pont où elle se trouvait toujours en restant discret et cachant sa présence (qu'elle ne pouvait sentir) puis une fois à moins d'un mètre d'elle il posa sa main droite sur l'épaule gauche de la kunoichi qui enleva ses mains de son visage et se retourna brusquement avant de regarder Sarashi d'un drôle d'air,avec des yeux un peu globuleux qui étaient en "surbrillance",les larmes coulant le long de son visage.Il y eu un assez long silence d'un peu plus de trente secondes,un silence lourd qui pesait sur la conscience des deux individus.Finalement c'est la jeune Katana Suzukaze qui prit en première la parole:

"-...Non...Ne me dites pas.C'est vraiment toi?...Sa..Sa'sa...Sarashi?...

-...Oui...Katana.Mon coeur et mon corps entier criaient à l'envie de te voir depuis maintenant plus de deux ans,je n'ai cessé chaque soir où je me couchais d'avoir une pensée profonde pour toi...Tu m'as vraiment manquer...Tu sais je tiens aussi à m'excuser de ne pas avoir répondu à ta dernière lettre.Je l'ai conservé sous mon oreiller à Konoha...J'ai quelque chose qui t'appartient que je gardait contre moi en attendant le jour où je te reverrais.Finalement c'est arrivé,heureusement...Prends ça,dis toi que c'est pas le cadeau qui importe mais que...Cet espoir que j'avais de te revoir un jour,cette flamme qui ne s'éteignait pas même sous toutes les intempéries que j'ai subit,chaque épreuves passées dans ces deux ans qui séparent notre séparation et notre rencontre...Cette inspiration pour entreprendre tout ce que j'ai accompli,c'est toi et toi seule qui me l'a donner.En apportant amour et joie dans mon petit cœur fragile...Tu m'as rendu plus fort,à présent que je t'ai là,en face de moi.Je tiens à te dire,et je tiendrais à te le redire autant de fois que je le pourrais...Je t'aime Katana..."

Sarashi mit alors à son amie après cette déclaration son collier.Ce collier dont le shinobi ne s'était jamais séparer,toujours il se trouvait dans une de ses poches ou quelque part proche de son corps...En bref il avait toujours "du" Katana sur lui.Celle ci avait l'air en le regardant d'être bouleversée par les faits.Comme si elle ne savait pas comment réagir...Le Kage de Konoha Gakure se contenta de lui faire un léger sourire tout à fait naturel qui ne laissait en réalité rien transparaitre derrière,ni du mauvais,ni du bon.Un sourire tout à fait simple et non gêné...Finalement après un second silence de plusieurs dizaines de secondes sans dire un mot Katana approcha son visage et son corps de celui de Sarashi et l'enlaça,ses bras autours de son dos puis posa la tête sur l'épaule du ninja.Lui l'entoura par la taille et fit de même qu'elle puis ferma les yeux.Son coeur battait à présent plus rapidement qu'avant,tout comme quand il était avec Katana à ses 15 ans...Pendant plus de 5 minutes les deux en restèrent à se faire un long et doux câlin mais après cet assez long moment Katana s'arrêta puis mit sa tête de façon à être en face de Sarashi puis en la levant légèrement se retrouver le regard plongé dans le sien.Ses beaux yeux verts et rouges-fushia changeait la vision générale du monde du Hokage.Elle lui murmura:

"-Finalement tu es bien revenu me voir.Pas comme je l'avais pensée mais c'est pas mal non plus comme ça ^.^ ... *baisse les yeux et la tête puis les remonte doucement en disant:* Moi aussi je t'aime Sarashi.A moi aussi tu m'as manqué depuis le temps...Je veux maintenant qu'on restent là,tous les deux,rien que toi et moi,ensemble.J'attendais ça depuis tellement longtemps...Que dire de plus...Si je sais.Une chose compte plus que tous les mots au monde..."

Katana s'approcha alors un peu plus de Sarashi en se mettant un peu sur la pointe des pieds puis amena son doux visage près de celui du jeune homme et tendit ses lèvres vers lui jusqu'à finalement coller les siennes à celle ci.Ainsi dura un long et tendre baiser entre les deux individus,l'on sentait déjà juste les "ondes" amoureuses qui dégageaient des deux corps à l'unisson.Enfin aucune description exacte possible pour un tel sentiment!L'amour ça ne s'explique pas jusqu'à preuve du contraire personne n'a trouvé.Ce sentiment humain si étrange qui "brûle" ou plutôt se cache en chacun (ou presque).C'est certes parfois bien tout seul mais c'est tellement bon à deux!C'est ainsi qu'après ce baiser langoureux long et empli des meilleurs sentiments de chacun que les deux qui furent amoureux il y a plus deux ans se retrouvèrent après des vies différentes mais mouvementées.Au bord d'une Oasis à Suna...Qui sait,le vent les emportera? ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A la recherche de l'étoile de Jade.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» toit ouvrant pour 403
» à la recherche d'une toile aïda ! help !
» Epeire diadème sur sa toile
» Recherche d'une peinture de Ken Marshall
» Tirage de photos sur toile ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto :: Les villages :: Extérieur de Konoha :: Extérieur de Konoha :: Suna-
Sauter vers: