Naruto

Viens dans le monde de Naruto! Choisis ton village et deviens le meilleur ninja qui soit!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je serai le plus grand des pays! (Hetalia)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kohane Wilhemsson
( || Admin & Graphiste & Chunin de Kiri
( || Admin & Graphiste & Chunin de Kiri
avatar

Messages : 17897
Inscrit le : 16/06/2009
Age : 22

{ Feuille de personnage }
Age: 14 ans
Équipe: 14
Liens entre personnages:

MessageSujet: Je serai le plus grand des pays! (Hetalia)   Jeu 7 Avr - 1:12

Kohane ouvrit les yeux. Une douce lueur se filtrait à travers les rideaux avant de trouver refuge sur son visage. La jeune fille sourit, aujourd'hui, elle était de retour à Konoha et enfin elle pourrait revoir toutes ses amies. Elles lui manquaient terriblement.... mais peut-être ces retrouvailles ne seraient-elles pas aussi joyeuse que l'enfant l'espérait. La kunoichi avait doublement déserté le village dans les derniers mois, laissant même sa meilleure amie derrière elle.... Stephie lui pardonnerait-elle? La chuunin se replia sur elle-même, il fallait que tout aille bien aujourd'hui, elle avait besoin de récupérer suite aux derniers mois. Au bout de quelques instants, la jeune fille se releva et enfila un sweet et un jean. Kohane servit à manger à ses deux chiens, avant de sortir de son appartement, capuchon sur sa tête et livre à la main. Tout irait bien aujourd'hui, qu'est-ce qui aurait pu tourner mal..?

Kohane marcha jusqu'au parc, où elle avait rendez-vous avec les autres vers 10heures. Il n'était que 7heures, elle avait donc beaucoup de temps devant elle, même Stephie n'avait pas autant d'avance habituellement. La chuunin ouvrit son livre et commença à le lire. Emmanuel le lui avait donné le dernier soir où ils avaient été ensembles. Le manuscrit avait donc déjà une bonne valeur sentimentale. La kunoichi arriva rapidement à une page qui semblait avoir été ajoutée. Elle ne devait pas faire partie du livre originel, elle n'était pas de la même couleur, l'écriture était différente et elle était plus petite que les autres pages. La jeune fille la lu avec énormément d'intérêt. C'était génial! On racontait comment faire une cercle magique et y développer ses habilitées. Pourquoi pas?

Kohane se leva et observa le dessin du cercle magique un instant avant d'aller sur l'herbe et faire des signes de main. Invoquant la foudre, la kunoichi reproduit parfaitement le symbole. Parfait. La jeune fille relut la page sur la magie, une fois celle-ci complètement mémorisée, elle alla s'asseoir au milieu du cercle. Immédiatement, elle enclencha son chakra et le fit circuler dans le dessin, qui s'illumina. L'énergie se dégageant du motif était assez puissante pour créer une légère brise, qui faisait voler les cheveux de la ninja. Au bout d'une heure ainsi, la concentration de la kunoichi fut rompue par un craquement de branche. Il était déjà 10 heures. Le temps avait passé vite. Tout le monde était là. Les jeunes filles se saluèrent et discutèrent un peu.

Après une bonne demi-heure d'actualisation, les jeunes filles se dirigèrent vers le cercle sans s'en rendre compte. Elles s'approchèrent tellement qu'au final, elles eurent toutes au moins un pied dans le cercle, au même moment. Le sujet de conversation tournait autour du mot ''Italy''. En effet, dans un manga, une des personnages était originaire de ce... pays?

- C'est vraiment spécial, le nom du pays change selon la langue... vous pensez vraiment que ça existe l'Italie, Italia... Hetalia..?

C'en fut assez pour activer le cercle. Une lumière bleutée s'en dégagea et les kunoichi disparurent. Cette fois-ci, elles ne se retrouveraient pas dans ''Jigoku Shoujo'', ''Inuyasha'' ou quelqu'autre manga existant. Cette fois-ci, elles partaient pour un monde complètement différent. Un monde où tu peux croiser un pays dans la rue. Un monde... étrange, mais sans l'être...

Make Pasta! Not War!
Bienvenue dans Hetalia


Kohane atterrie dans un immense champ d'herbe longue. Le ciel était d'un magnifique bleu pâle et quelques nuages ici et là venaient cacher le soleil momentanément. L'enfant observa autour d'elle et vit un jeune garçon. Il était blond et était vêtu d'une cape noire. La fillette courut à sa rencontre. Elle était heureuse de ne pas être seule, mais une fois rendue à moins de deux mètres du garçon, elle se rendit compte que quelque chose clochait. Il était un peu plus grand qu'elle, mais ne semblait n'avoir que 7-8 ans, tout au plus. L'enfant resta sur place, mais le jeune garçon remarqua sa présence et se retourna rapidement.

- France you bas... Who are you?

- Good evening, my name is... Ko.... Kohane.
- Are you sure?

- Ye...yeah. Who are you?
- My name is England.

- C'est un drôle de nom pour un petit garçon.
- Je ne suis pas un petit garçon, je suis un pays! Et toi, t'as un drôle de nom pour une fillette.

- Eh!... *trous de mémoire parce qu'elle est maintenant un chibi* Moi aussi je suis un pays!
- C'est ça.

- C'est vrai! C'est juste que.... que.... que j'existe pas encore!
- Un pays qui s'appelle Kohane? Aucun sens.

- Non! Mon nom à moi c'est... Britannia.

Très chers lecteurs, vous êtes perdus? Je vais vous remettre les pendules à l'heure. Kohane est maintenant en présence du chibi qui représente l'Angleterre. Ayant changé de monde, d'époque et d'âge, elle est un peu perdue. Lentement, ses souvenirs du monde de Naruto s'effacent et elle en vient rapidement à croire qu'elle est un pays elle aussi, c'est pourquoi elle dit s’appeler ''Britannia'', qui est un autre nom pour England. Je ne vous laisse pas languir plus longtemps, je vous retourne à l'histoire, mais avant, vous voulez savoir de quoi Kohane a l'air?:
Spoiler:
 

England tendit sa main à Kohane, qui la saisit rapidement.

- Alors on rentre à la maison?

- *hoche la tête*
- Je peux t'appeler Kohane, en attendant que tu deviennes un pays?

- Juste lorsqu'on est entre nous. Chut. C'est un secret.
- Quoi?

- Que je suis pas encore un pays. ^^

Les deux chibi arrivèrent rapidement à la demeure d'England. On présenta Kohane à la cour comme étant Britannia et rapidement, on commença à croire qu'elle était la soeur du pays qui l'avait trouvé. C'est ainsi que, massacrés par leurs frères, Arthur (England) et Kohane (Britannia) devinrent deux petits pays semblables ainsi que frère et soeur.

_________________
You don't know what I am!
Course I do! You're Lovisa. You make a mess wherever you go. Why, you're doing it right now.
What did you do?
More to the point, Lovi, what did you do?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephie Miroku
ღ || Admin .&&. Graphiste .&&. Chuunin de Konoha
ღ || Admin .&&. Graphiste .&&. Chuunin de Konoha
avatar

Messages : 16888
Inscrit le : 16/06/2009
Age : 21

{ Feuille de personnage }
Age: 14 ans
Équipe: 14
Liens entre personnages:

MessageSujet: Re: Je serai le plus grand des pays! (Hetalia)   Ven 8 Avr - 22:20

Stephie était morte. Extrêmement morte, à l’agonie, au bord du gouffre. Autant dans le sens psychologique que physique, ces derniers jours avaient été particulièrement éprouvants pour la jeune fille. Mais personne ne le savait, chacun était ignorant de ce qui se tramait dans sa tête, de ce qui se passait dans son cœur et de ce qu’on lui faisait endurer. À quoi bon... Les gens ne pouvaient rien faire et certains avaient bien beau être qualifiés pour écouter ce qu’elle avait à dire, ils ne s’en souciaient aucunement. They don’t give a shit. La chuunin non plus. Depuis le retour de l’épuisant voyage d’études avec Sarashi, son pouvoir au Suiton avait augmenté considérablement, mais laissé son cœur à découvert une fois de plus... et l’avait fatiguée. L’enfant dormait de jour comme de nuit, mais se réveillait progressivement de plus en plus tôt et plus longtemps. L’endormissement, le sommeil léger, profond très profond et paradoxal lui faisaient plus de bien que la réalité... La preuve : 9h00 et toujours au lit. Précisons que pour notre chuunin, c’était impensable et digne d’un petit bon-à-rien, un paresseux de roupiller à une heure aussi tardive. Alors que la jeune fille se retournait, elle entendit des cris de derrière sa fenêtre. Inutile de vous dire qu’elle se réveilla d’un coup en hurlant elle aussi. Akatsuki derrière sa fenêtre? Parfois, il fallait faire des choses qui ne nous plaisaient pas... Aujourd’hui, pour Stephie, c’était se réveiller. Les yeux encore à demis-ouverts et les muscles en compote, l’enfant ouvrit sa fenêtre et regarda à l’extérieur, plissant les yeux à cause de la lumière du jour... Il lui refaudrait du temps pour s’habituer... La kunoichi baissa les yeux et vit son hate-club avec comme présidente Sakura Haruno et vice-présidente Ino Yamanaka. Visiblement, ces deux-là n’acceptaient que de s’entendre pour la détester... Détester n’était peut-être pas un mot assez fort... Les deux Genins portaient des chandails anti-Stephie, des pancartes anti-Stephie et n’oubliaient pas les fameuses insultes qui allaient avec ça. T’sais les jumelles Kirsty et Kaycee dans Bratz? Vous les avez version Naruto. Respectivement Sakura et Ino. La chuunin de Konoha n’était cependant ni dans l’envie de les confronter, ni dans l’envie de les ignorer. Pourquoi les ignorer alors qu’elles pourraient simplement la laisser vivre tranquille? Stephie ne comprenait pas... On lui avait toujours dit de s’éloigner des problèmes. Iruka, Kinoda, Kakashi... Tous. Mais ce que ces jonins, ces ANBU d’expérience ne comprenaient pas, c’était que parfois... c’était les problèmes qui devaient s’éloigner de nous. La jeune fille était tout à fait réveillée maintenant et s’éloigna de la fenêtre, avant de faire le plus normalement ses signes de mains et se métamorphosa en Ryuuku. Elle passa sa main dans ses cheveux sombres et sourit. Se transformer, se déguiser, se métamorphoser. C’était ce que préférait notre chuunin, son plaisir le plus divin. Changer d’âge, de nom, de personnalité et duper le monde... elle y excellait. Que du feu. On n’y voyait que du feu.

La jeune fille, ou plutôt garçon, sauta de la fenêtre et atterrit souplement à terre, comme un chat. Il releva alors ses yeux et d’un petit mouvement de tête, dégagea sa mèche et laissa échapper un sourire. Un sourire timide de la personne qui avait confiance en soi. Car pour nos adeptes les plus fanatiques d’AON et les plus fins connaisseurs de Stephie, vous deviez savoir que Ryuuku était ce que Stephie aimerait bien être tout au fond... Pour avoir même pensé rester lui et ne jamais retourner à Konoha, vivre sa vie comme un ninja errant ou s’installer à Kumo ou dans un petit coin de pays... Il avait aidé Kohane et s’était occupée d’elle, était d’une extrême gentillesse et réunissait en lui toutes les qualités de Stephie en laissant s’éloigner ses défauts... Le jeune garçon plongea un regard immensément profond dans les yeux de Sakura et répondit d’une voix douce :

- Que veux-tu à cette jeune fille?
- Eto...

Bam. Dans tes dents Sakura.

- C’est dommage de rester énerver des gens en matinée
Alors que d’autres princes vous attendent, le cœur grand et élancé
Ma belle et douce fleur de cerisier

Ryuuku avait la fâcheuse habitude de tout faire rimer lorsqu’il parlait à une femme. Profil du dragueur tout craché. Mais Stephie n’y prenait plus autant d’amusement qu’avant... Après l’incident de l’entraînement où elle avait tellement été dans son rôle qu’elle y avait même développé des sentiments, fait de Ryuuku Riko un être à part entière et totalement séparé d’elle... N’y repensons plus. Mais Stephie y repensait toujours. Tourmentée et bouleversée, elle eut mal au cœur et moins l’envie de revenir dans son personnage... C’était assez pour aujourd’hui. Le garçon quitta les lieux aussi vite qu’il était venu, et sans même que l’on ne s’en rende compte, avait disparu dans le souffle d’une journée de printemps...

***

Stephie arriva dans l’aire d’entraînement habituel à temps et parla avec ses amis. Kohane avait fait un cercle magique qui ressemblait à celui de Sakura Chasseuse de Cartes et qui eut le mérite de faire rire notre chuunin. Aux aiguilles et prenez vos fils tout le monde, cousez la grosse robe à froufrous de l’héroïne-au-cercle-magique. In ne fonctionnerait pas. Non sérieusement, fonctionner? N’importe quoi. La chuunin de Kiri avait toujours fait des trucs un peu étranges et il lui arrivait d’être pas mal bizarre par moments, mais ça, c’était le summum du ridicule.

- Ça fonctionnerait pas, fit Stephie, se retenant pour ne pas rire. C’est comme si Sakura-Chasseuse-de-Cartes venait d’Italie... c’est ça en français Italie?
- C'est vraiment spécial, le nom du pays change selon la langue... vous pensez vraiment que ça existe l'Italie, Italia... Hetalia..?

Cercle magique activé.
Jte déteste Koha.

***

Dans le vide. Chute de trois heures. Stephie cria sa vie durant les quatre premières minutes, pleura durant les cinquante autres, maudit Kohane durant trente secondes, passa dix secondes à se faire un testament dans sa tête, vingt secondes à penser à quoi elle ressemblerait quand la chute sera finie, deux autres minutes à pleurer en pensant à cette image peu allègre et ragoûtante d’elle-même et trois minutes à penser à son dîner. Bah quoi? Son estomac venait de gargouiller. La jeune fille se plia en deux, tentant de faire taire son ventre affamé et attendit pendant deux heures le flash-back à vitesse accélérée, le super-condensé des meilleurs moments de sa vie. Rien. Euh, non impossible. ELLE, la grande Stephie Miroku deuxième-du-nom n’avoir aucun moment marquant? Amenez les gardes, nous avons un imposteur parmi nous! Stephie retint sa frustration et alors qu’elle ouvrit la bouche pour hurler contre le fait de pas avoir de super-condensé-de-vie-filant-à-la-vitesse-de-l’éclair-dans-son-esprit, tomba dans l’eau. Une eau bien fraîche et bien glacée, la bouche complètement ouverte. La jeune fille battit des pieds rapidement pour revenir à la surface et comme une fontaine, cracha un mince jet d’eau avant de tousser. Pourquoi. Ça. Tombait. Toujours. Sur. ELLE?! Argh. Le visage de Stephie laissa paraître à quel point elle était frue et elle rentra la tête à demi dans l’eau.

- Ne t’inquiètes pas, je viendrais te sauver!

Stephie reprit son sérieux et tourna la tête. Elle vit une sorte de grosse plate-forme s’avancer vers elle... à toute vitesse... et un petit garçon blond aux yeux bleus vêtu de ce qui semblait être un uniforme d’écolier (http://brianandrew.files.wordpress.com/2009/06/vlcsnap-161026.jpg ) . La jeune fille avala de travers et recria de nouveau, avant de nager en petit chien, tentant de distancer l’horrible monstre qui tentait de l’écraser. Avant de se souvenir : elle était une ninja! Oh oh oh, ABUS! L’enfant tourna sur elle-même dans l’eau et se donna un élan de façon à sauter très haut au dessus du cours d’eau, le parfait petit mouvement de l’héroïne féminine d’un anime. Genre Amulet Heart xD. Stephie souriait, jusqu’à ce qu’elle se rende compte...

- C’est quoi toute cette eau? Où est la Terre? Où suis-je? Dans la tête de Koha?
- Atlantica!!!! Je vais te sauver et ainsi, je deviendrais officiellement un pays!

Huh?

Le petit sauta alors de sa passerelle qui s’arrêta (merci mon Dieu o.o) et courut sur l’eau en direction de Stephie. La jeune fille rehurla pour la énième fois et les bras en l’air avec les yeux T T (imaginez-la chibi) courut en pleurant avec le fameux ‘’DASKAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!’’. Pendant cinq heures au moins. Il n’y avait que Stephie pour faire ça. Et elle ne baissa pas le ton, gagnant en intensité au fil des minutes : ouais, elle avait vraiment peur. À un certain moment, l’enfant trouva un lopin de terre et continua sa course dessus jusqu’à ce qu’elle fonça dans un petit garçon. Sous le choc, les deux petits tombèrent sur les fesses.

- Iitaii...

Stephie se releva et regarda la personne dans laquelle elle avait foncé. Il était légèrement plus grand qu’elle et avait des cheveux dorés comme des épis de blés, peut-être légèrement plus ternes et de magnifiques yeux bleus ciel.

- Je suis désolée...
- Pas grave, fit le garçonnet.
- On est où? Je m’appelle Stephie et je suis per...
- Ça n’existe pas un pays qui s’appelle Stephie!
- Ah bon... euhm... toi, comment tu t’appelles?
- Moi, je suis les Etats-Unis d’Amérique! Mais tout le monde m’appelle America ^^

La petite chibi qu’était devenue la kunoichi hocha la tête et regarda où ils étaient. Sur le bord d’une petite plage, avec l’océan. K, c’était pour ça qu’il y avait eu autant d’eau... Tout se clarifiait dans l’esprit de la jeune fille, comme une eau fraîche et limpide. Elle reporta alors son regard sur les environs, cherchant une grotte ou un petit coin où dormir et être à l’abri. Nulle part... une île déserte... America vit que quelque chose la tourmentait et lui posa une main sur l’épaule, en souriant.

- Pour l’instant, tu pourrais venir dormir chez moi. On a beaucoup de place, England n’est pas très souvent là... et j’ai peur quand je suis seul à la maison...

- Comment on sait comment on s’appelle comme pays..? demanda doucement la petite fille.
- Euh... je sais pas trop... avoua son ami. *ampoule d’idée au-dessus de la tête* Oh, je sais!!! Te souviens-tu où tu as été la toute première fois qu’on t’a trouvé?
- Eto... dans cet océan *le pointe*
- Ah, l’Atlantique! ^^
- Euh... ouais..
- Alors, c’est facile, ton nom c’est les Etats-Unis d’Atlantique.

- Sokka! ^^ Je suis les États-Unis d’Atlantique alias Atlantica! ^^

Stephie sourit : elle savait enfin qui elle était. Elle suivit America main dans la main, sur le chemin menant à l’immense et luxueux manoir d’England qu’elle connaîtrait bientôt.


_________________
Time stood still
The way it did before
It's like I'm sleepwalking
Fell into another hole again
It's like I'm sleepwalking





I'm at the edge of the world
Where do I go from here?
Do I disappear?
Edge of the world
Should I sink or swim?
Or simply disappear?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adventofnaruto.forumactif.ws
Kohane Wilhemsson
( || Admin & Graphiste & Chunin de Kiri
( || Admin & Graphiste & Chunin de Kiri
avatar

Messages : 17897
Inscrit le : 16/06/2009
Age : 22

{ Feuille de personnage }
Age: 14 ans
Équipe: 14
Liens entre personnages:

MessageSujet: Re: Je serai le plus grand des pays! (Hetalia)   Lun 18 Avr - 23:43

Kohane et Arthur grandirent assez rapidement. Bien que tentant toujours de suivre les modes de France, ils avaient leur propre style. Les deux enfants étaient de très bons magiciens et avaient même la capacité de voir les créatures magiques. C'était génial. Combien de temps s'était écoulé depuis l'arrivé de Britannia? Plusieurs siècles. Plusieurs siècles sans jamais revoir le pays du feu, Konoha, et tout le tralala du monde de Naruto avaient mené à un oubli complet de ce monde. Plus le temps passait, plus la jeune fille était convaincue qu'elle était une nation à en devenir et qu'elle avait toujours été aux côtés de son frère tant aimé. Ça n'avait pas toujours été facile, mais ces derniers siècles avaient été superbes. Le plus joyeux des souvenirs de Kohane se résumait à l'époque de la piraterie, lorsqu'elle et Arthur avait démoli Spain et avaient gagné leur petite guerrette. Grâce à Britannia en plus! Elle était une excellente magicienne maintenant et elle avait détruit la flotte espagnole en créant une gigantesque tempête.

Le temps passa et vint l'époque des grandes conquêtes. Kohane et Arthur n'étaient plus des chibis à présent, ils étaient des adolescents. Britannia semblait âgée de 14 ans et England semblait en avoir 16. La jeune fille avait arrêtée de vieillir, pour cause d'absence de territoire. Eh oui, ça faisait un petit moment qu'elle voyait son frère devenir plus grand qu'elle. Ça la rendait triste, pourquoi ne pouvait-elle pas avoir de territoire? Jamais elle ne deviendrait un pays si ça continuait comme ça. Elle ne possédait que 10km carré de terre qu'Arthur avait accepté de lui donné. Il était vraiment très gentil avec elle. Personne n'avait jamais rien fait de tel, la fillette ne pourrait jamais lui dire à quel point elle était heureuse suite à ce geste.

Revenons-en aux grandes conquêtes. Aidant England du mieux qu'elle le pouvait, Britannia parcourra bien des mers et attaqua bien des pays, avant de les faire devenir des colonies de son frère. La jeune fille était extrêmement forte et elle était plus efficace que le jeune homme qu'elle aimait tant. Utilisant soit ses poings, soit la ruse, Kohane trouvait rapidement le représentant de chaque pays et le tabassait, avant de le présenter à Arthur. C'était une époque des plus amusantes.

Vint alors America et États-Unis-d'Atlantique. Alors baptisés du même nom: Treize-Colonies. England et Kohane avaient foulés pour la première fois, le sol Americain au cours du 14-15e siècle. C'était une terre presque vide, seulement habitée par des amérindiens et deux jeunes enfants complètement différents de ces peuples. Ils avaient tous les deux la peau pâle et de grand yeux, non bridés. Les deux pays les avaient rencontrés par-hasard un bon matin et depuis, ils se voyaient tous les jours. Treize et Colonies étaient tous deux enchantés de ne plus êtres seuls et ils attendaient toujours l'arrivée d'England et Britannia, chaque matin à l'aube.

Après plusieurs mois sur le sol Américain, Arthur s'asseya autour d'un feu avec Kohane et commença à discuter. Treize et Colonies dormaient quelque part plus loin et donc le jeune garçon parla sans aucune retenue.

- Alors Koha' aimerais-tu que l'on fasse de Treize et Colonies notre frère et notre soeur..?

- J'aimerais bien Arthur. Ils sont plutôt mignons tous les deux. Pourquoi ne leur proposerais-tu pas demain matin..?
- Bonne idée, vers qu'elle heure irons-nous les voir?

- Vas-y seul pour une fois. Je ne suis pas officiellement un pays tu sais... je n'ai donc aucun droit de les avoir comme colonies.
- Mais! Tu es Britannia et tu m'as aidé à avoir déjà énormément de colonies par le passé.

- Je sais Thurthur. J'irai avec toi, mais tu seras celui qui parlera et qui les convaincra, d'accord?
- hmf. Tu n'as vraiment aucun courage Brit'

- Je sais. Don't you think I'm cuter that way?
- *sourit et ébouriffe les cheveux de Kohane* Stupid little girl, go to sleep now, I'll be on guard tonight.

- Ok... see you tomorrow and sleep well.
- Yeah.


Le lendemain, tout se passa comme prévu et Treize et Colonies acceptèrent de devenir des colonies anglaises. Ce fut fabuleux. Pendant un siècle, la vie fut merveilleuse sur le sol Américain. Du moins... lorsque Britannia et England étaient en amérique... Je vous explique. Arthur avait beaucoup trop de colonies sous son contrôle et c'était dur de conserver son statut de ''super-puissance mondiale''. Pour ne pas risquer de ce faire détrôner, il devait toujours remettre ces pays à en devenir sur le droit chemin. Ceci entraîna de nombreuses absences prolongées pour lui-même et sa jeune soeur, avec qui l'écart d'âge commençait vraiment à se creuser, soit dit en passant. Ces absences attristèrent beaucoup les deux jeunes colonies aparament, car elles déclarèrent leur indépendance le 4 juillet 1776. L'époque des joies et sourires était terminée.

¤|| Dernier jour de bataille ||¤

- Arthur, tu crois vraiment que tu vas toujours bien?
- Ça va très bien Kohane, tu achèves ce foutu bandage!?

- Calme toi, j'ai fini...

Britannia termina le bandage et coupa ce qui restait du tissus qu'elle avait utilisée et le serra dans une boîte. Il pleuvait dehors et l'eau commençait lentement à s'infiltrer dans la tente des deux pays. Ça faisait déjà un bon moment qu'ils se battaient tous les jours contre les colonies et Arthur passait son temps à protéger Kohane. Cette dernière n'était plus capable de se battre. Elle était trop gentille et elle ne pouvait pas toucher à un seul cheveux de Treize ou Colonie. La jeune pays était blessée à de nombreux endroits, mais tout comme England, elle était toujours capable de se battre. Aujourd'hui, ce serait le dernier jour d'affrontement. Ils joueraient le tout pour le tout.

***

England supportait Britannia sur son dos. Elle avait reçue un boulet dans le ventre et était incapable de bouger. Devant eux, Treize et Colonies étaient dans la même situation. Kohane se sentait inutile, mais Arthur lui avait complètement interdit de le lâcher et d'abandonner le combat. Sur le champ de bataille, ils n'étaient plus que quatre à se tenir debout. Dans un dernier effort, England fonça sur Alfred (nom humain de sa colonie masculine (Stephie je te laisse le choix de nom entre Treize et Colonies)).

- Hey England, Britannia. After all, we want freedom! we're no longer children nor your brother and sister. We'll become independant from you from now on.
- I won't allow it!


Arthur fonça sur Alfred et le fit échapper son fusil. Il le tenait maintenant bien en jeu et pouvait tirer sur le garçon à tout moment. Seul un pays pouvait en tuer un autre, et en appuyant sur la détente, England pouvait mettre fin à cette révolution. Britannia, toujours perchée sur le dos de son frère baissa la tête et commença à pleurer.

- This is why I say you don't follow things through to the end, you dummy.

- England, don't....
- Your incompetence is outstanding, you twat, marmonna England, d’une voix pleine de reproches.

- (hommes) F…fire!
- As if I could shoot... idiot.


Arthur s'effondra au sol, entraina ainsi Kohane, mais cette dernière s'agrippait assez fermement à lui et elle resta donc à ses côtés. La jeune fille tentait de le consoler, alors qu'il pleurait, mais la jeune pays était dans la même situation, elle n'arrêtait pas de pleurer.

- Dammit! Why!? Dammit!

- Dammit... I though we would always be together! Treize, Colonies! Why are you leaving England!? WHY!? We always protected you guys! We always did our best to~
- Britannia, stop...


Pleurant tous les deux, England et Britannia regardèrent partir Treize et Colonies, maintenant États-Unis-d'Amérique et États-Unis-d'Atlantique. La jeune fille serra fort son frère, ils avaient perdus. C'était fini, jamais ils ne pourraient être au près des deux jeunes pays qu'ils avaient élevés et tant aimé... Kohane se mordit la lèvre et réunissant toutes ses forces, elle hurla:

- YOU DAMN BASTARDS! HOW COULD YOU..!? WHY WAS IT SO IMPORTANT FOR YOU!? WHY COULDN'T YOU DO THE SAME THING AS CANADA!? WHY!?

Épuisée et saignant abondement, elle s'effondra au sol et resta inconsciente pendant toute une semaine. Pendant ce temps, England resta à son chevet. Une chose était sûre, chacun des deux pays ne put arrêter de pleurer, ne serait-ce qu'une demi-heure.

¤|| Des années plus tard ||¤

England et Britannia avaient complètement coupés les ponts avec leur ex-colonies et ils ne s'étaient plus réellement reparlé. Du moins... c'était avant que l'époque des guerres mondiales arrive...

_________________
You don't know what I am!
Course I do! You're Lovisa. You make a mess wherever you go. Why, you're doing it right now.
What did you do?
More to the point, Lovi, what did you do?




Dernière édition par Kohane Azuki le Sam 7 Mai - 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephie Miroku
ღ || Admin .&&. Graphiste .&&. Chuunin de Konoha
ღ || Admin .&&. Graphiste .&&. Chuunin de Konoha
avatar

Messages : 16888
Inscrit le : 16/06/2009
Age : 21

{ Feuille de personnage }
Age: 14 ans
Équipe: 14
Liens entre personnages:

MessageSujet: Re: Je serai le plus grand des pays! (Hetalia)   Sam 7 Mai - 0:46

Atlantica cogna timidement à la porte, qui s’ouvrit toute seule. Elle regarda par l’embrasure : il n’y avait vraiment personne... Elle soupira et entra, regardant autour d’elle l’immense résidence d’England. Beige et chaleureuse, elle était charmante, magnifique, mais il manquait quelque chose... de la vie. De la chaleur. Non, pas que ce soit mal climatisé... De la chaleur humaine. L’enfant vit cependant England et Britannia arriver rapidement et tout fut parfait. Innocence, bonheur, la tendresse dont en faisait lacune ce manoir était maintenant rempli, en débordait. La petite et America riaient, ils étaient tellement heureux... Ils acceptèrent de devenir des colonies anglaises et Stephie, dans sa joie débordante, alla faire un câlin à England, puis à Britannia, et de nouveau à England avant de courir dans sa chambre avec sa nouvelle doudou, le drapeau d’Angleterre. Elle était si douce et si réconfortante... Jamais la petite ne s’en séparait.

Durant le siècle qui se suivait, Britannia et England n’étaient plus très souvent à la maison et n’assistèrent donc pas à la croissance de leurs deux colonies. America était maintenant un jeune et très bel adule blond aux yeux bleus et binoclard, dynamique et enjoué : jamais on ne s’ennuyait avec lui. Quant à Stephie, elle avait grandi et était maintenant une adolescente de 14 ans : elle ne pouvait grandir plus, elle n’avait pas de véritables territoires... Cependant, elle avait senti un immense changement dans sa vie et aucun jour ne passa sans qu’elle n’observe le cadre dans sa chambre avec la photo d’elle et sa famille, sa seule famille... England, Britannia et America (Guigui n’aimait pas trop Tante Scotland et Oncle France et avait juré par les fées et les licornes qu’il ne les inviterait plus jamais à Thanksgiving, même si le dragon de China devait lui cracher du feu dessus). Et la réaction était toujours la même : elle pleurait et serrait son drapeau d’Angleterre, devenant de plus en plus sale et rapiécé... Au bout de quelques années, il n’arriva même plus à réconforter Colonies. Mais était-ce vraiment son nom? Peut-être qu’Igirisu ne les aimait plus..? La situation était semblable du côté de Treize. Mais le temps guérit et renoue une page blanche sur toutes les nouvelles blessures. Alfred et Stephie s’habituèrent au goût dur, amer et cruel de l’absence, de l’abandon. Mais un jour, America n’avait plus le sourire aux lèvres. Atlantica courut le voir lui demander ce qui se passait, mais dans sa course, s’enfargea dans sa couverture. Déjà toute fragile et détruite par le temps, ce choc fut de trop et l’Angleterre se brisa en deux.
England-Britannia. = Treize-Colonies.

Dernier jour de bataille
Les jours de bataille étaient affreux autant du côté émotionnel que météorologique. Il pleuvait, le ciel pleurait, comme s’il savait la tragédie qu’il se passait des milliers de mètres en-dessous de lui... Stephie portait l’uniforme bleu, le même qu’America et ses cheveux de jais étaient attachés en une couette sur le côté, mouillés de sang, de larmes et de sueur. Les conditions avaient été dures pour eux, mais pour l’instant, ils avaient l’avantage. Stephie regardait Kohane plus loin s’occuper d’England, qui semblait blessé. Physiquement, psychologiquement ou dans son orgueil? Ça faisait des jours qu’il se battait et protégeait son amie... Atlantica regarda America du coin de l’œil. Essoufflé et épuisé, mais il allait bien. Elle soupira de soulagement, et durant ce court temps de paix, regardant l’orage. Ce serait le dernier jour de bataille aujourd’hui. Tout serait décisif. Pour l’instant, Alfred avait toutes les chances de son côté et Stephie était ravie de l’aider, mais en même temps, ne voulait pas vraiment... Si Arthur les avaient abandonnés, il devait avoir une raison, non? Une bonne raison? Colonies ne pleurait pas, pleurer ne résolvait jamais les problèmes et ne servait strictement à rien. Treize le lui avait appris! Toujours sourire, même quand on veut pleurer parce que le plus triste est de ne pas savoir sourire... Mais pourquoi les larmes coulaient? ET MERDE! Stephie essuya l’eau de sa manche de son visage et entendit la voix inquiète d’Alfred.

- Atlantica, are you alright?
- Yes, sure! And you?
- Of course I am!


Moi, je ne le suis pas vraiment…

***

Dernier face à face : 4 juillet 1776 les cocos. America et Atlantica étaient debout, face à un England fatigué que la guerre avait rongé, portant Britannia sur son dos. Stephie mordit sa lèvre et détourna le regard quelques secondes : ce spectacle était affreux. Était-ce vraiment cela qu’America-nii-san voulait? Voir son colonisateur aussi épouvanté, aussi affaibli? Elle, en tout cas, elle ne le voulait pas... Cependant, si tel était le désir de Treize, elle combattrait et lui apporterait la victoire, tout pour le rendre heureux. L’enfant regarda les hommes derrière elle et ceux devant. La guerre, c’était stupide... Cette milliseconde de pensée faillit faire perdre America : England fonça sur lui, fusil à bout de bras.

- Hey England, Britannia. After all, we want freedom! we're no longer children nor your brother and sister. We'll become independant from you from now on.
- I won't allow it!

Alfred réussit malgré tout à placer sa propre arme comme protection et le bout de celle d’Arthur alla se frapper contre celle-ci. Stephie était soulagée, mais avait vraiment peur. Jusqu’à ce que le fusil de Treize, sous l’impact, lui échappa des mains et vola dans les airs... Le bouclier était parti. Un tir et America s’effondrerait au sol... Et elle ne pouvait rien faire. DAMN.

- Your incompetence is outstanding, you twat, marmonna England, d’une voix pleine de reproches.
- (hommes) F…fire!

Stephie courut en avant des hommes en rouge et se plaça les bras en croix, les joues ruisselantes de larmes. Pourquoi elle pleurait tout le temps? Y’avait rien de triste, c’était ce qu’America voulait! Son indépendance, non LEUR indépendance! Mais alors, doshite... pourquoi ne pouvait-t-elle pas s’empêcher de pleurer? Elle vit les hommes la regarder profondément, comme s’ils ne pouvaient consentir à lui tirer dessus et entendit les voix derrière elle.

- This is why I say you don't follow things through to the end, you dummy.

- England, don't....
- As if I could shoot... idiot.

Elle allait retourner vers America, mais vit England s’effondrer au sol et commencer à pleurer et lancer des jurons. L’enfant regardait le sol, malheureuse. Les adieux et les séparations, ça faisait toujours trop mal. Kohane essayait tant bien que mal de le consoler, mais rien ne semblait chasser le mal de l’homme qui s’était montré si chaleureux, ouvert... Stephie leva les yeux vers Alfred, qui avait l’air affligé lui aussi.

- Damn! Why?
- Damn it... I though we would always be together! Treize, Colonies! Why are you leaving England!? WHY!? We always protected you guys! We always did our best to~
- Britannia, stop...

Silence.

- You were so big then, Igirisu…

England continua de pleurer et Stephie retourna aux côtés d’America. Désormais, officiellement, Treize et Colonies formaient leur propre pays : les Etats-Unis. L’atmosphère n’était cependant pas très allègre et le seul bruit qui brisait le silence de mort régnant entre les deux clans était les pleurs et sanglots d’England. Jamais on le l’avait vu aussi faible... Stephie ne comprenait point son mal, sentir celui qu’on a élevé et aimé se révolter contre soi... Ce devait faire horriblement mal. Elle plaça la main sur son cœur et regarda America :

- Should we go?
- *pause* Yes.

Les deux pays s’apprêtaient à s’en aller lorsque la voix de Kohane hurla :

- YOU DAMN BASTARDS! HOW COULD YOU..!? WHY WAS IT SO IMPORTANT FOR YOU!? WHY COULDN'T YOU DO THE SAME THING AS CANADA!? WHY!?
- Shut up, you bitch.

Stephie avait dit ça sur le ton le plus méchant possible, mais elle devait avouer qu’elle ne comprenait pas Alfred. Pourquoi vouloir son indépendance? Le manoir d’Iggy était lonely, mais rien que penser à lui l’égayait. Elle soupira : elle n’était pas prête pour le monde des adultes. C’était trop compliqué voir le monde partir alors qu’on s’y était attaché. Passer la moitié de sa vie pour trouver des gens que l’on perdrait par la suite... Les deux jeunes gens s’habituèrent à leur nouveau pouvoir et leurs nouvelles libertés et commencèrent à construire leur pays, leur empire. We’re enough strong to face the storm and we’re gonna learn of our mistakes... La vie était sombre pour Atlantica et America à ses débuts, mais finit par leur sourire. Mais jamais leurs colonisateurs tombèrent dans l’oubli.

***

America avait fait des pieds et des mains pour arriver à temps et avait réussi à être ponctuel pour une fois! Eh oui, eh oui... Mais pourquoi, diriez-vous? Une réunion avec les Alliés (des alliés inconnus pour le moment) parce que dehors, c’était pas la joie : Première Guerre Mondiale les poulets. Stephie n’aimait pas vraiment cela, ça lui rappelait trop l’indépendance... M’enfin. Sa personnalité avait changée au fil des années et dans le bon sens du terme : elle était beaucoup plus cheerful. Vêtue d’un uniforme scolaire américain ( http://www.milanoo.com/upen/v/200908/Black-And-White-School-Uniform-13061-1.jpg ), l’enfant s’assit dans la salle de conférence et commença à lire une bande dessinée :

- Hey Atlantica! Mon rêve va se réaliser!
- Lequel?
- Dire à ceux qui arrivent : ‘’Aren't rou a little bit late?’’. Le rêve d’un héros! *
- *ferme son livre et se relève* C’EST MOI LE HÉROS!
- HAHAHAHAHAHAH, do you?

Les deux pays commencèrent à se battre en riant pour savoir qui était le véritable héros. Les deux s’amusèrent tellement qu’ils n’entendirent pas les cognements à la porte.

- Je vais ouvrir!

*court*

- *pose avec gros sourire* HEY, I’M THE HEROOOOO!!!!!!! WELCOME TO THE ALLIED FORCE’S MEETING!






* https://www.youtube.com/watch?v=DVAhwpeVLCI :de 0 à 7 secondes

_________________
Time stood still
The way it did before
It's like I'm sleepwalking
Fell into another hole again
It's like I'm sleepwalking





I'm at the edge of the world
Where do I go from here?
Do I disappear?
Edge of the world
Should I sink or swim?
Or simply disappear?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adventofnaruto.forumactif.ws
Kohane Wilhemsson
( || Admin & Graphiste & Chunin de Kiri
( || Admin & Graphiste & Chunin de Kiri
avatar

Messages : 17897
Inscrit le : 16/06/2009
Age : 22

{ Feuille de personnage }
Age: 14 ans
Équipe: 14
Liens entre personnages:

MessageSujet: Re: Je serai le plus grand des pays! (Hetalia)   Mar 7 Juin - 1:05

Britannia ouvrit les yeux. La lumière se filtrait parfaitement à travers son rideau, il ne faisait ni trop clair, ni trop sombre, dans la pièce. La jeune nation se leva doucement, pour retrouver une position assise. Elle passa la main dans ses cheveux en bataille, ouh la la, ils étaient emplis de noeuds. Lq jeune fille se releva brutalement. Si England la voyait ainsi! Toujours en robe de nuit, Britannia se leva et courut jusqu'à son bureau pour y saisir sa brosse. En deux temps, dix mille mouvements, elle replaça ses longs cheveux. La nation finit juste à temps, car England vint frapper à sa porte, à cet instant précis.

- Britannia, are you still sleeping?
- Don't worry England, I'm almost ready.

- Don't push yourself, you still have a good five minutes, the breakfast isn't ready, I just came to see if you were still sleeping.
- Ok. But don't worry, I won't do the mistake of oversleeping ever again.

- I trust you. I'll be in the kitchen.

- Ok.

Britannia entendit England s'éloigner de la porte de sa chambre. Elle soupira de soulagement. Il ne l'avait pas vu dans son ''état'' actuel. Rapidement, la jeune nation alla chercher son ensemble pour les meeting mondiaux, dans le garde-robe. C'était un ensemble semblable à ceux pour les étudiants anglais. Mais modifié. http://th07.deviantart.net/fs70/300W/f/2010/129/c/5/c54542e169426d06777dec4f2ae62a94.jpg (le rouge est bleu). England l'avait fait spécialement pour elle. Juste pour sa petite Britannia. La jeune fille en question rougit. C'était son ensemble préféré et de loin. Le temps filait, la britannique se dépêcha donc d'enfiler sa chemise et sa jupe. De nouveau elle saisit sa brosse, mais cette fois-ci, pour se faire deux couettes.

Prête pour le meeting, elle courut à la cuisine. England était là, il était assis à sa place et lisait le journal. La jeune fille s'approcha doucement de la table et s'asseya.

- Good morning England.
- Good morning Kohane, have you slept well?
- Yeah, no nightmares this time.

- Great. Are you ready for the meeting?
- Of course! Are you?

- Ye...yeah! Who do you think I am?
- My awesome big brother who cooked the breakfast for me, even if it was my turn. By the way, thank you very much.

- e...


Une demi-heure plus tard, ils étaient déjà sur les lieux du meeting. Britain vérifiait l'horaire de la rencontre alors que Britannia dessinait au tableau les portraits des pays. Une fois le travail terminé, ils sortirent de la salle pour aller chercher un dossier qui avait été oublié. Le problème ne fut pas aller le chercher, mais plutôt leur retour. Quelqu'un était arrivé et avait fermé la porte. Un peu sur les nerfs, England frappa à la porte et se fit ouvrir la porte par... une des pires personnes qui pouvaient l'ouvrir au monde....

- *pose avec gros sourire* HEY, I’M THE HEROOOOO!!!!!!! WELCOME TO THE ALLIED FORCE’S MEETING
- You're not supposed to lock the door you damn Atlantica!
- *sigh* Let us enter.


Britannia se fraya un chemin et entra dans la pièce. Sa bonne humeur s'était envolée. Raison? Treize et Colonies, ou si vous préférez, America et Atlantica.

- Hey isn't that England and Britannia! My, just like Atlantica you didn't grew, even a little.

- Thanks ¬¬
- But you know, your cute with your 13 years old appearance.

- 14! You git!

Kohane prit un document pour le meeting et commença à le lire. England sourit légèrement devant son attitude, mais imperceptiblement.

_________________
You don't know what I am!
Course I do! You're Lovisa. You make a mess wherever you go. Why, you're doing it right now.
What did you do?
More to the point, Lovi, what did you do?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je serai le plus grand des pays! (Hetalia)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je serai le plus grand des pays! (Hetalia)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand je serai grand, je serai ...
» Ange : Le grand pays.
» [Ange] La légende des Tueuses Démons - Tome 1: Le Grand Pays
» Les premiers blisters Cars 2 disponibles en magasin... aux Pays Bas (hé GreG !!!)
» Quand je serais grand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto :: Les villages :: Extérieur de Konoha :: Extérieur de Konoha :: Autres-
Sauter vers: